(untitled)

Répertoire géographique de Winnipeg

Il n'est pas faux de dire que Winnipeg est la première ville associée à Hbc. Bien qu'elle n'abrite plus le siège social de l'entreprise, elle a été le centre des activités nord-américaines de Hbc pendant de très nombreuses années. Par conséquent, il y a beaucoup de sites liés à Hbc à visiter.

Upper Fort Garry Gate, Fort Garry Gate Park, entre Fort St. et Main St., juste au sud de Broadway.

Ancienne porte d'entrée de Fort Garry, 1875
HBCA P-623

Cette porte de pierres est tout ce qui reste de Upper Fort Garry. Le bâtiment original se trouvait à cet endroit, près de The Forks (au confluent des rivières Assiniboine et Rouge).Érigé en 1821, il est le dernier d'une série de forts construits dans la région, dont Fort Rouge, bâti vers 1736 par la Vérendrye; Fort Gibraltar, poste de la Compagnie du Nord-Ouest (1806); et Fort Douglas (Hbc, 1815). À l'époque tout comme maintenant, la région est sujette aux inondations et la démolition de Fort Garry est ordonnée après celle de 1826. Un nouveau fort, baptisé Lower Fort Garry, est bâti en aval en 1831. Toutefois, il se trouve à une bonne journée de distance de The Forks, endroit qui, depuis l'époque des autochtones, est le noyau de l'activité économique. Par conséquent en 1835, Hbc retourne à cet endroit et y ouvre un nouveau fort, qui porte le nom de Upper Fort Garry. Il se compose de quatre vastes bastions et de formidables murs d'une hauteur de 15 pieds.Par suite de l'Acte de cession de 1870, les terres que Hbc conserve à titre de compensation autour du fort acquièrent une valeur supérieure à celle du fort proprement dit. La croissance de la ville rend le fort anachronique. Les forces du marché finissent par l'emporter : dès 1882, le fort est démoli et la terre sur laquelle il était érigé est vendue. La porte Nord, seule pièce restante, ainsi que le terrain qui l'entoure, sont remis à la ville de Winnipeg en 1990, à titre de parc.(Pour en savoir plus, veuillez vous reporter aux documents suivants : A Short Pictorial History of Upper Fort Garry et The Governor's Gate.)

Lower Fort Garry, 5925 Highway 9, St. Andrews, Manitoba

Fort Garry, 1869, par Lionel McDonald Stephenson, vers 1885
ACBH P-225

Le site original de Fort Garry (plus tard appelé «Upper Fort», ou fort en amont) au confluent des rivières Assiniboine et Rouge est idéal pour le transport; toutefois, les rapides de St-Andrew et la menace annuelle d'inondation créent le besoin d'un site situé plus en hauteur et permettant d'éviter les rapides. Par suite de l'inondation de 1826 George Simpson (qui deviendra plus tard Sir George Simpson) fait entreprendre la construction d'un nouveau fort quelque 20 milles en aval. Terminé en 1831 et baptisé Lower Fort Garry, ce fort de pierres sert principalement de dépôt de transbordement où les marchandises sont rassemblées et emballées avant d'être envoyées à York Factory. Hbc en fait don au gouvernement canadien en 1951. Aujourd'hui, le lieu historique national de Lower Fort Garry est exploité par Parcs Canada. Les bâtiments du fort représentent le plus important groupe de bâtiments originaux du XIXe siècle consacré à la traite des fourrures au Canada.Lower Fort Garry est également l'endroit où le premier traité est signé entre les Ojibwa et les Moskégons, d'une part, et la Couronne, d'autre part, en 1871. Les deux forts sont nommés en l'honneur de Nicholas Garry, administrateur de Hbc qui a joué un rôle important dans la fusion avec la Compagnie du Nord-Ouest.

La Baie, centre-ville de Winnipeg, 450 Portage Avenue (à l'angle de Memorial Boulevard)

Carte postale du magasin de Winnipeg, vers 1936

Le magasin la Baie du centre-ville, situé sur l'avenue Portage, est le dernier des six grands magasins «d'origine» de l'Ouest à être construit. Conçu dans le cadre de la stratégie de modernisation de la division du commerce de détail dès les années 1910, le magasin voit sa construction retardée jusqu'à 1925, d'abord à cause de la Première Guerre mondiale, puis en raison du développement de l'assemblée législative d'après guerre. Lorsqu'il ouvre finalement ses portes en 1926, le magasin présente une technologie et des services dernier cri. Des vestiges de ses caractéristiques originales sont encore visibles de nos jours. La plus frappante est sans doute la murale «The Pioneer» at Fort Garry, 1861 réalisée par les artistes Adam Sheriff Scott et Edward Tappan Adney, qui orne toujours le mur concave au-dessus des ascenseurs du magasin. À l'origine, cette murale allait de pair avec une autre, intitulée The «Nonsuch» at Charles House; les deux œuvres se trouvaient dans un lobby qui abritait une douzaine d'ascenseurs. Une série de ces ascenseurs a été retirée dans les années 1960, mais on peut encore voir, au plafond, la trace de l'endroit où ils se trouvaient. La mezzanine du magasin présente une autre caractéristique intéressante : elle a déjà abrité un magasin d'alcools!

Archives de la Compagnie de la Baie d’Hudson, 200 Vaughan Street

Salle d'entreposage, Archives de la Compagnie de la Baie d'Hudson, Winnipeg
Situées un coin de rue au sud de la Baie, immédiatement à côté du stationnement Parkade, les Archives du Manitoba abritent les Archives de la Compagnie de la Baie d'Hudson (ACBH). Le bâtiment, où loge également la bibliothèque de l'assemblée législative, est érigé en 1932 pour servir d'auditorium. En 1974, les Archives provinciales du Manitoba quittent le bâtiment de l'assemblée législative pour s'installer à leur emplacement actuel. Constituée par charte royale en 1670, Hbc est la plus ancienne société commerciale à charte au monde. Elle a toujours tenu méticuleusement des dossiers, créant ainsi au fil des ans des documents de très grande importance qui relatent sa croissance et son expansion dans les vastes territoires de la Terre de Rupert, la traite des fourrures, l'exploration et, plus tard, le développement d'un empire du commerce de détail. En 1994, Hbc a fait don de la majeure partie de ces documents aux Archives du Manitoba. Les ACBH contiennent une importante collection de documents privés qui incluent ceux se rapportant à ses filiales (notamment la Compagnie du Nord Ouest) ou en provenant, ainsi qu'à des particuliers. Il s'agit principalement d'un centre de recherche, mais il est possible d'organiser des visites; il faut toutefois réserver un mois à l'avance. Veuillez communiquer directement avec les ACBH pour obtenir plus de renseignements.

Le Musée du Manitoba, 190 Rupert Avenue

Milieu de table décoratif à statuettes d’autochtones et de castors. Image présentée avec l’aimable autorisation du Musée du Manitoba.

Le Musée du Manitoba est le plus grand centre patrimonial du Manitoba, connu pour ses collections axées tant sur l'homme que sur la nature. Elles reflètent le patrimoine du Manitoba et d'autres régions du monde. La Galerie Nonsuch est particulièrement intéressante : elle abrite la réplique grandeur nature du Nonsuch, navire dont l'expédition en 1668 a mené à la naissance de Hbc. Construite pour commémorer le 300e anniversaire de Hbc, la réplique a été donnée au Musée en 1974. Le Musée abrite également la collection de pièces de musée de Hbc, donnée en 1994 et présentée dans la Galerie de la Compagnie de la Baie d'Hudson, qui a ouvert ses portes au public le 2 mai 2000. La collection couvre trois siècles d'histoire mouvementée de Hbc et contient plus de 10 000 artefacts. La moitié de la collection tire son origine de communautés autochtones, métis et inuit; il s'agit d'artefacts acquis par la Compagnie lors de transaction d'achat ou d'échange, ou encore dans le cadre de cérémonies d'échanges de cadeaux. Certaines pièces proviennent de dons faits par des commerçants en fourrures ou par des membres de leurs familles. Le Nonsuch et la collection de pièces de musée de Hbc font du Musée du Manitoba un centre international de recherche sur la traite des fourrures dans le Nord-Ouest de l'Amérique du Nord, ainsi qu'une importante destination touristique.

Hudson’s Bay House (rebaptisée Gibraltar House, 77 Main St.)

Immédiatement au sud de Union Station, sur Main Street en face de la porte de Upper Fort Garry se trouve Hudson’s Bay House, siège social des activités canadiennes de Hbc jusqu'en 1987. Originalement bâtie en 1911, Hudson’s Bay House était le siège du Comité canadien, établi en 1912 pour aviser le Conseil d'administration londonien sur les questions d'affaires concernant le Canada. Au fil du temps, le Comité canadien acquiert de l'importance et assume un contrôle croissant des activités quotidiennes de Hbc. Parmi les autres fonctions situées à Hudson’s Bay House, mentionnons la Division des fourrures (qui deviendra plus tard la Division des Magasins du Nord), la division du Commerce de gros et les bureaux du magazine The Beaver. En 1987, dans le cadre de son repositionnement visant à mettre l'accent sur les activités de détail, Hbc se départit de toutes ses divisions qui ne sont pas liées au commerce de détail. Les Magasins du Nord sont ainsi vendus à un groupe d'investisseurs parmi lesquels se trouvent un grand nombre d'employés. Soucieuse de continuer d'exploiter le secteur traditionnel de la vente de produits d'épicerie et vente au détail dans les communautés nordiques à partir de l'immeuble Hudson’s Bay House, la nouvelle entreprise acquiert les droits sur le nom de la Compagnie du Nord-Ouest en 1990. Renommé Gibraltar House, en l'honneur du tout premier fort de la Compagnie du Nord-Ouest à The Forks, l'immeuble est aujourd'hui le siège social de la version moderne de l'entreprise.

Entrepôt Hbc, 115 Garry St. (abrite maintenant le restaurant The Keg)

Bâti en 1903, l'entrepôt fait partie d'une série d'immeubles que Hbc érige autour de son premier grand magasin, à l'angle de Main Street et de York Street. Il demeure propriété de Hbc jusqu'en 1949. ujourd'hui, on y trouve une succursale de la populaire chaîne de restaurants Keg. Remarquez les jolies lettres Hbc dans la vitrine ronde, au-dessus de l'affiche de Keg.

 

Search Careers Shop About More