(untitled)

Victoria Gazetteer

 

Chemin de briques du Square Bastion

 

Bastion Square

 

Situé entre les rues Government, Wharf, Yates et Fort

De nos jours, le Square Bastion regorge d’édifices patrimoniaux, de boutiques d’artisans et, bien sûr, de touristes. Toutefois, au milieu du XIXe siècle, c’est sur ce site qu’est érigé le fort Victoria de la Compagnie. En 1843, un an après que James Douglas effectue le choix de l'emplacement, la construction du fort débute. Le fort Victoria doit remplacer le fort Vancouver comme siège des activités commerciales de la Compagnie de la Baie d'Hudson sur la côte du Pacifique après 1849, date d’entrée en vigueur du Traité de l’Oregon, qui positionne la nouvelle frontière internationale. Malgré son importance initiale, le fort décline rapidement. Le comté de Victoria, qui y est adjacent, est arpenté en 1851 et 1852. La population de la ville monte en flèche quelques années plus tard lorsque, en 1858, une ruée vers l’or commence dans la vallée du Fraser. La ville croît si rapidement que le terrain occupé par le fort devient bientôt nécessaire à son expansion. Le fort est complètement démoli en 1864.

Le fort était impressionnant : un carré de 91 mètres de côté, circonscrit par une palissade de près de 6 mètres de haut. Aujourd’hui, le long des rues Government et Fort, un chemin pavé de briques portant le nom de personnages liés à la Compagnie et à Victoria rend hommage au fort en identifiant une partie du tracé de sa palissade. Ce tracé donne une bonne impression de la taille du fort. Sur la rue Wharf, dans le Square Bastion, un café-terrasse ayant la forme hexagonale d'une tour-vigie est situé approximativement sur l'emplacement du fort. Aujourd'hui, il ne reste qu’une seule véritable trace de l’ancienne structure : des anneaux d’amarrage attachés au roc, en bordure de la rue Wharf, qui témoignent encore de l’endroit où les bateaux d'approvisionnement de la Compagnie de la Baie d'Hudson s’arrêtaient. Une plaque des Lieux historiques nationaux du Canada indique d’ailleurs l’endroit.

 

Le manoir Craigflower, 2008. Droits réservést TLC/Deborah Hudson

La ferme Craigflower

 

Le manoir est situé dans la municipalité de View Royal, au 1801 Admirals Road. L’école se trouve tout près, dans le district de Saanich, au 2765 Admirals Road.

La ferme Craigflower est établie par la Compagnie de la Baie d'Hudson en 1853 en réponse à l’obligation qu’elle a de contribuer au développement de l’île de Vancouver. Elle est gérée par la Puget Sound Agricultural Company, une filiale de la Compagnie, et Kenneth McKenzie est responsable de son établissement. McKenzie arrive à Victoria en 1853 avec 18 travailleurs de ferme et leurs familles. Les nouveaux arrivants se mettent immédiatement au défrichage du terrain et à la construction des bâtiments. Le 1er mai 1856, McKenzie et sa famille emménagent dans le bâtiment qui deviendra le manoir Craigflower, une maison de type géorgien inspirée de sa résidence ancestrale en Écosse. Durant les années 1850 et 1860, la ferme s’agrandit. Vingt maisons sont ajoutées au site ainsi que des moulins à scie et à farine, une forge, un four à briques, un abattoir, un magasin général et une école. Toutefois, plusieurs des premiers engagés ne renouvellent pas leur contrat en 1857, et les McKenzie ne demeureront à Craigflower que jusqu'en 1866. Malgré l’échec de la ferme, et la fermeture de l’école en 1911, l’histoire de ce site historique n’est pas perdue. L’école ouvre à nouveau comme musée en 1931, et elle est ultérieurement acquise par le gouvernement provincial, qui achète aussi le manoir. Le manoir et l’école sont finalement consacrés « lieux historiques nationaux » en 1967. Le manoir et l'école sont actuellement exploités au nom de la province par la fiducie foncière TLC – The Land Conservancy of British Columbia.

 

 

Helmcken House en 1954
Image I-20979 provenant des archives du Royal British Columbia Museum, Colombie-Britannique

La maison Helmcken

 

Musée Royal de la Colombie-Britannique, 675 Belleville Street

Le Dr John Sebastian Helmcken (1824-1920) commence sa carrière avec la Compagnie de la Baie d'Hudson en 1847 en tant que médecin à bord du bateau Prince Rupert. Le Dr Helmcken est un des 80 premiers immigrants recrutés pour le Fort Victoria et y arrive en 1850. Il épouse Cecilia Douglas, la fille de James Douglas, négociant en chef de la Compagnie et gouverneur de la colonie, en décembre 1852. Le nouveau couple construit une maison sur un terrain qui leur est donné par le père de la mariée, adjacent à sa propre maison. Initialement une demeure en rondins de trois pièces, la résidence s'agrandit au même rythme que la famille : les Helmcken auront au total sept enfants, dont seulement quatre se rendront à l’âge adulte. La maison se trouve toujours sur son site original et est la plus vieille habitation ouverte au public en Colombie-Britannique. La maison Helmcken a été transformée en musée en 1941, et fait partie de la Royal British Columbia Museum Corporation depuis 2003.

 

L’ancien magasin de la Compagnie de la Baie d'Hudson

1701 Douglas Street

L’ancien grand magasin de la Compagnie de la Baie d'Hudson à Victoria se trouve à l’intersection des rues Douglas et Fisgard, au cœur de l'ancien centre-ville de Victoria. L’édifice de style géorgien a été créé par le cabinet d’architectes torontois Burke, Horwood & White, qui a aussi conçu les magasins de la Compagnie de la Baie d'Hudson de Calgary et de Vancouver, ainsi que le magasin Simpson (maintenant la Baie) du centre-ville de Toronto. La construction commence en 1913, mais n’est pas terminée avant 1921 en raison d’une dépression économique et d’un manque de main-d'œuvre causé par la Première Guerre mondiale. Construit au coût de 1,5 million de dollars, le magasin ouvre officiellement le 19 septembre 1921. Il comporte 50 rayons, emploie 250 personnes et utilise les systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation les plus évolués de l'époque, de même que des ascenseurs et des escaliers mobiles à la fine pointe de la technologie. Parmi les autres attraits de marque, on retrouve un restaurant au 4e étage, une tour d’observation sur le toit offrant une excellente vue panoramique de la ville et une bibliothèque à la mezzanine. En septembre 2002, Hbc annonce que le magasin la Baie déménagera dans l'ancien Centre Eaton, au coeur du centre-ville actuel; le nouveau magasin ouvre le 2 mai 2003. L’ancien magasin est inscrit au registre des bâtiments historiques de la ville. Le magasin qui a ouvert ses portes en 1921 fait partie du patrimoine de la ville et abrite depuis 2010 les condominiums The Hudson. Au rez-de-chaussée de l’ancien magasin se trouvent différents commerces dont le célèbre Victoria Public Market.

 

Vieil entrepôt de la Compagnie de la Baie d'Hudson

Wharf Street

En 1858, la découverte d’or dans le fleuve Fraser déclenche une migration massive de la population : la ruée vers l’or. Victoria devient un arrêt obligatoire pour tout prospecteur cherchant à s’équiper et la Compagnie de la Baie d'Hudson se montre à la hauteur de la situation. En 1859, la Compagnie construit sur la rue Wharf un magasin en brique rouge qui fait également office d’entrepôt. L’édifice de cinq étages est doté de deux sous-sols et d'un haut toit en ardoise. L’immeuble sera le centre des activités de la Compagnie dans la ville pendant les six prochaines décennies. Le magasin et l'entrepôt sont démolis en 1912, alors que la construction du nouveau magasin des rues Douglas et Fisgard commence. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’un des murs de l’édifice, le reste du site ayant été transformé en stationnement.