(untitled)

Winnipeg

Fort Garry, 1869, par Lionel McDonald Stephenson, vers 1885 ACBH P-225

Fort Garry, 1869, par Lionel McDonald Stephenson, vers 1885
ACBH P-225

En 1838, Upper Fort Garry est érigé et devient bientôt le centre des activités commerciales, administratives et scolaires. Pendant plus de trente ans, cette construction constitue le noyau de la ville de Winnipeg, mais en 1882, elle est vendue et démolie. L’entrée principale du fort est laissée intacte et devient un repère historique dans le parc Fort Garry. La Compagnie de la Baie d’Hudson la cède à la Ville de Winnipeg en 1900 pour célébrer l’époque des pionniers.

En 1881, le premier magasin de détail de Hbc est construit à l’angle des rues Main et York. La partie avant est réservée au commerce de détail, tandis que l’arrière et les étages supérieurs servent à entreposer les fourrures et les marchandises diverses. Des annexes sont construites pour loger le personnel de bureau et les responsables de l’administration foncière et du commerce des fourrures. En 1911, un grand bâtiment moderne, à l’épreuve du feu, est érigé de l’autre côté de la rue; y sont concentrés la division du Commerce de gros, l’administration foncière, le commerce des fourrures et les bureaux généraux de la Compagnie. Ce bâtiment est bientôt baptisé Hudson's Bay House.

Vers 1910, il est déjà évident que le cœur du district commercial de Winnipeg s’est déplacé vers Portage Avenue et que le magasin n’est plus bien situé. À cette époque, la stratégie du commerce de détail de Hbc consiste à investir dans la construction de grands magasins modernes pour servir la population croissante de l’Ouest. Dans le cas de Winnipeg, cela revient à édifier un magasin tout neuf au bon endroit.

Ancienne porte d'entr�e de Fort Garry, 1875 ACBH P-623

Ancienne porte d'entrée de Fort Garry, 1875
ACBH P-623

Le choix de l’emplacement du nouveau magasin est extrêmement judicieux. Non seulement sera-t-il situé directement sur Portage Avenue, mais il donnera également sur la route menant au nouveau parlement provincial. Celui-ci est inauguré en 1920. La même année, la Compagnie décide d’attendre et de reporter la construction de son magasin jusqu’à ce que les plans de la Ville concernant la route d’accès soient arrêtés définitivement. Le 25 septembre 1925, la construction débute à l’angle de Portage Avenue et de Memorial Boulevard.

Il faudra 300 hommes, 120 attelages de chevaux, 20 camions et deux pelles à vapeur pour déplacer 150 000 tonnes de terre et faire place à la fondation. Cent cinquante et un piliers de béton sont enfoncés à la main à une profondeur de 52 pieds, jusqu’au roc, pour soutenir l’édifice. Deux millions de pieds de bois, 100 000 tonnes de béton et 125 000 pieds cubes de calcaire de Tyndall sont utilisés pour la construction. À cette époque, il s’agit de la plus grosse structure en béton armé au Canada, et sa superficie équivaut à quinze acres (plus de six hectares). Ce grand magasin de la Compagnie de la Baie d’Hudson est le dernier ajout à la chaîne de onze établissements échelonnés de Winnipeg à l’océan Pacifique. Le 18 novembre 1926, le nouveau magasin ouvre enfin ses portes.

Construction du magasin Hbc de Winnipeg, au coin de Portage et de Memorial, 15 septembre 1925. Brigdens ACBH 1987/363-W-315/1

Construction du magasin Hbc de Winnipeg, au coin de Portage et de Memorial, 15 septembre 1925. Brigdens
ACBH 1987/363-W-315/1

Dès 9 heures le matin de l’ouverture, George F. Galt, membre du Comité canadien de la Compagnie de la Baie d’Hudson, enfonce une clé en or dans la serrure de la porte d’entrée principale sur Portage Avenue et pénètre dans l’édifice à la tête d’une foule qui déferle dans l’allée à douze de front. Il faudra presque une heure pour que le mouvement perde de l’ampleur. Ce jour-là, 2 000 employés fournissent à 50 000 clients un excellent service.

Bien qu’il puisse être difficile de considérer comme moderne un édifice datant de 1926, il convient de souligner certaines des caractéristiques du magasin de Winnipeg. Ainsi, il ne compte pas moins de 12 ascenseurs regroupés en deux batteries de six, disposées face à face de façon concave. Les foyers d’accès aux ascenseurs sont décorés d'immenses murales peintes par les artistes Adam Sheriff Scott et Edward Tappan Adney et représentant des scènes des débuts de la Compagnie. Huit des ascenseurs d’origine et une murale seront plus tard retirés, mais la deuxième murale, représentant le vapeur Pioneer à Upper Fort Garry, est toujours en place

Trois immenses chaudières regroupées dans une chaufferie aménagée 45 pieds sous le niveau de la rue et alimentées par leur propre soute à charbon produisent vapeur et eau chaude. La vapeur actionne des turbines produisant de l’électricité pour l’éclairage et les ascenseurs et rend au besoin le magasin autonome. Trois climatiseurs traitent chacun plus de 68 000 pieds cubes d’air à la minute et assurent ainsi en tout temps le confort des clients et des employés. Plus de 8 000 gicleurs constituent un système d’extinction d’incendie d’avant-garde. De grandes salles de réfrigération gardent au frais les aliments destinés à la vente directe ou au restaurant et à la cafétéria du magasin. Pour l’entreposage des fourrures, le sixième étage abrite une chambre froide ultramoderne, la plus grande dans l’Ouest du Canada, qui peut contenir 12 000 vêtements. Elle est faite entièrement de tuiles résistantes au feu, isolées par du liège d’une épaisseur de quatre pouces et scellées avec du plâtre de ciment Portland. Le système de contrôle maintient la température de la pièce à 36 degrés Fahrenheit (2,22 degrés Celsius). Les divers systèmes mécaniques du magasin sont gérés à partir d’un gros tableau unique situé dans le bureau de l’ingénieur en chef.

Magasin Hbc de Winnipeg, Main Street, début des années 1920 ACBH 1987/363-W-310/18

Magasin Hbc de Winnipeg, Main Street, début des années 1920
ACBH 1987/363-W-310/18

Le magasin de Winnipeg dispose de toutes les commodités imaginables à l’époque : salon de beauté, téléphones publics, bureau de poste et bibliothèque. Il demeurera à la hauteur de ses débuts grandioses. Y seront plus tard ajoutés un auditorium pour son propre orchestre et, en 1930, la première d’une série de balises installées dans l’Ouest du Canada pour la navigation aérienne. Placée à une hauteur de 200 pieds, elle est visible jusqu’à une distance de 100 milles. Elle est allumée pour la première fois le 3 mars 1930 – Beacon Day –, date du vol inaugural transportant le courrier de Winnipeg à Calgary.