(untitled)

Le siège social de Zellers

Siège social de Zellers, situé au-dessus du magasin au coin des avenues de la Reine-Marie et Trans Island, vers 1950

Siège social de Zellers, situé au-dessus du magasin au coin des avenues de la Reine-Marie et Trans Island, vers 1950

À l'origine, le siège social de Zellers se trouvait à Montréal. Pourtant, au moment d'être constituée en société en 1931, Zellers comptait une douzaine de magasins situés pour la plupart dans le sud-ouest de l’Ontario. C’est d’ailleurs à London que le tout premier magasin Zellers a ouvert ses portes. Le fondateur, Walter P. Zeller , était lui-même originaire du comté de Waterloo, près de Kitchener.

Quoi qu’il en soit, les décisions d’affaires reposent sur des motifs fort variés, et la direction de Zellers avait déjà reconnu le bien-fondé d’établir ses bureaux à Montréal. Avant toute chose, il faut dire que la ville de Montréal était le centre névralgique de l’industrie canadienne du vêtement tandis que la province de Québec formait le cœur de l’industrie textile. Zellers s’assurait donc de la proximité de ses fournisseurs, un élément vital sur le plan commercial. En outre, Montréal constituait une ville importante quant au transport et à l’activité financière.

Siège social de Zellers, situé au 5250, boulevard Décarie à Montréal, vers 1971

Les bureaux de la direction logent au 1253 de l’avenue McGill College jusqu’en 1950, année où l’immeuble est vendu, forçant la Compagnie à chercher de nouveaux locaux. À l’époque, Zellers loue l’espace commercial occupé par son premier magasin à Montréal, à l’angle du chemin de la Reine-Marie et de l’avenue Trans-Island. La Compagnie signe un second bail lui permettant d’occuper le deuxième étage de ce nouvel immeuble et y aménage ses bureaux en juin 1950. Le siège social de Zellers demeurera à cette adresse au cours des 21 années suivantes.

En 1971, le manque d’espace force la Compagnie à déménager de nouveau. L’immeuble situé au 5250, boulevard Décarie permet à Zellers de réunir sous un même toit ses services responsables des achats et de la gestion. Treize ans plus tard, en 1984, ces bureaux ne suffisent plus et la Compagnie doit louer des locaux additionnels en deux autres endroits. Une autre décision s’impose, mais cette fois la question est plus épineuse : faut-il rester à Montréal ou s’installer à Toronto? La Compagnie de la Baie d’Hudson a acquis une participation majoritaire dans Zellers en 1978 et, en 1981, est parvenue à racheter toutes les actions en circulation, concluant du coup l’acquisition de la Compagnie. De plus, les taux d’imposition et les lois linguistiques sont perçus à l’époque comme des entraves à l’embauche de personnel clé à Montréal.

Déménagement au 5100, boulevard de Maisonneuve Ouest, Montréal, 1985

Par ailleurs, la direction de Zellers sait aussi qu’un nombre important d’employés du siège social pourraient refuser d’être mutés à Toronto, en particulier les francophones qui représentent plus de 40 pour cent du personnel. De plus, la plupart des fournisseurs importants de la Compagnie se trouvent encore à Montréal et les loyers sont considérablement moins élevés qu'à Toronto. Ces arguments l’emportent et, en avril 1984, le président de Zellers, T. Iain Ronald annonce que le siège social de la Compagnie demeurera à Montréal. L’emplacement choisi se trouve au 5100, boulevard de Maisonneuve Ouest, en face de la station de métro Vendôme. L’immeuble à six étages de forme hexagonale, alliant le béton et le verre, ouvre ses portes en juillet 1985.

En 1996, une autre décision est prise : on reloge le siège social de Zellers au 401 Bay Street, à Toronto. Puis, l’acquisition de Kmart en 1998 entraîne un dernier déménagement : Zellers prend possession des bureaux de Kmart, qu’elle occupe toujours sur Torbram Road, à Brampton, en banlieue de Toronto.

Siège social de Kmart (qui deviendra plus tard celui de Zellers) à Brampton, Ontario; construction presque terminée, 1979

Siège social de Kmart (qui deviendra plus tard celui de Zellers) à Brampton, Ontario; construction presque terminée, 1979