(untitled)

 

Sir John Henry Pelly, baronnet, gouverneur de Hbc 1822-1852

Huile sur toile, XIXe siècle, par Henry Perronet Briggs, R.A.

HBCA P-313

Sir John Henry Pelly, 1er baronet, a été au service de HBC pendant une quarantaine d'années. Il devient gouverneur après avoir passé dix ans au Conseil (période pendant laquelle il est gouverneur adjoint) et le restera pendant trente ans. Marin de quatrième génération, dont les ancêtres avaient travaillé pour la East India Company, Pelly sert lui-même pendant quatre ans à titre de capitaine. On dit de lui qu'il préfère se faire appeler «capitaine Pelly»; toutefois, bien que son portrait officiel le présente vêtu d'une longue veste de la marine royale, il ne semble exister aucune preuve qu'il ait jamais été au service de la marine. Pelly est également capitaine adjoint de Trinity House, la commission de pilotage et des phares du Royaume-Uni.

Homme intelligent et cordial qui considère le fait de s'enrichir comme un défi intellectuel, Pelly prend les rennes de la Compagnie immédiatement après sa fusion avec la Compagnie du Nord-Ouest. Sa carrière coïncide avec celle de George Simpson à titre de gouverneur de la Terre de Rupert. Pelly et Simpson sont en bons termes. En 1838, ils se rendent ensemble en Russie pour négocier un traité visant le commerce des fourrures en Alaska entre HBC et la Russian American Fur Company. L'entente qui en résulte confère à HBC le droit de faire commerce dans l'enclave de l'Alaska en contrepartie de denrées fraîches provenant de ses fermes d'Oregon et d'un loyer annuel de 2 000 peaux de loutres de mer de première qualité. Cette entente demeure en vigueur jusqu'à la vente de l'Alaska aux États-Unis en 1867. Pendant cette période, Simpson et Pelly se rendent au domaine de bois scandinave de ce dernier, qui fournit la majorité des morceaux de bois alors utilisés pour paver les rues de Londres. En 1841, Simpson se rend à l'agence de la Compagnie dans les îles Sandwich (ancien nom d'Hawaï). Ce magasin, qui vend du saumon salé et du bois provenant du Nord-Ouest du Pacifique est dirigé par George Pelly, cousin du gouverneur. En outre, Simpson donne le nom de John Henry Pelly à son plus jeune enfant (surnommé Moses), en hommage au gouverneur.

Plan des locaux de HBC à Honolulu, Hawaii à l’angle des rues Queen et Fort, 1860

HBCA B.191/e/1 fo. 1

 

Dessin au crayon de la maison du gouverneur et du quai à Sitka (quartier général de la Russian American Company, Alaska)

HBCA F.29/2 fo. 1

Les débuts de Pelly comme marin sont probablement la raison principale de l'intérêt renouvelé de HBC pour l'Arctique. Lorsqu'il devient gouverneur en 1822, Pelly annule la politique de HBC relativement à l'exploration de l'Arctique; en partie par suite de cette décision, les décennies qui suivent voient une activité sans précédent dans l'Arctique. En février 1825, un éditorial du journal The Times décrit l'impact de la recherche du passage du Nord-Ouest sur la Grande-Bretagne :

 «De fait, la fusion des deux entreprises de commerce des fourrures sous le nom de Compagnie de la Baie d'Hudson est une circonstance des plus heureuses pour la science, et a permis aux administrateurs de lever certains des obstacles qui se dressaient dans le chemin de la découverte et étaient aussi intimidants que la rigueur du climat dans l'état de division antérieur du pays.»

La carrière de John Rae, de Peter Warren Dease et de Thomas Simpson coïncide avec le passage de Pelly à la direction de la Compagnie; la mémoire de ce dernier est d'ailleurs soulignée partout au pays : rivière Pelly au Yukon; Pelly Bay sur la côte de l'Arctique au Nunavut; Pelly Island sur la côte de l'Arctique dans les Territoires du Nord-Ouest; Pelly Lake sur la rivière Back des Territoires du Nord-Ouest; monts Pelly, Pelly Banks et Pelly Lakes au Yukon; Pelly Mountain et Pelly Point sur l'île de Victoria.

Pendant cette période, Pelly siège également au conseil d'administration de la Banque d'Angleterre, dont il deviendra finalement gouverneur (1841-1842). Le lien étroit entre les deux institutions existe déjà depuis longtemps, mais il se solidifie pendant cette période. De fait, avant la fusion avec la Compagnie du Nord-Ouest, le crédit que HBC détenait auprès de la Banque, conjugué au fait que de nombreux intéressés clés étaient bien placés dans l'élite financière londonienne, avait permis à la Compagnie de survivre aux problèmes économiques suscités par sa rivalité continue avec son principal concurrent.

Pelly, ourson du Patrimoine 2007 de HBC

Sous la gouverne de Pelly, aidé par la gestion efficace de Simpson, la Compagnie va de réussite en réussite.On dit que Pelly avait tellement d'influence que la devise de la Compagnie, pro pelle cutem (peau pour fourrure) devrait devenir pro Pelly cutem (peau pour Pelly)!

En 2007, l'ourson de bienfaisance Patrimoine HBC a été baptisé Pelly en l'honneur de l'ancien gouverneur.