(untitled)

Lorsque le roi Charles II décède en 1685, son jeune frère Jacques, duc de York, est gouverneur de la Compagnie de la Baie d'Hudson, poste auquel il est nommé après la mort de son cousin, le prince Rupert, en 1683. À son ascension au trône, Jacques décide de quitter ses fonctions à la Compagnie, mais prend la sage décision de conserver ses actions. Les membres du comité de HBC se lancent donc à la recherche d'un candidat adéquat. Heureusement pour tous les intéressés, ce candidat est à portée de la main.

John, Lord Churchill, par Sir Geoffrey Kneller

Sir John Churchill a alors 35 ans et jouit d'une grande réputation à titre de soldat. Fils aîné du député Sir Winston Churchill (le premier de ce nom), John a été chargé d'un régiment d'infanterie en 1667. Il a participé à la troisième guerre anglo-néerlandaise (1672-1674) au cours de laquelle il a été promu capitaine et a combattu avec honneur à Maastricht, aux côtés du Duc de Monmouth, fils illégitime du roi Charles II. Issu de la classe moyenne, Churchill a besoin d'argent et d'appuis influents pour faire progresser sa carrière; le mariage d'intérêt s'avère donc la solution. Même si sa fortune éventuelle est attribuable à de judicieux placements faits dans sa jeunesse, son choix matrimonial, lui, est inspiré. En 1678, il épouse Sarah Jennings, suivante de Marie de Modène, femme de Jacques et la confidente et meilleure amie de sa fille, la princesse Anne, destinée au trône. Ces liens étroits avec la famille royale s'avèrent précieux pour la carrière de Churchill.

Le 1er avril 1685, Sir James Hayes, l'un des actionnaires originaux de HBCqui est membre du comité et sous-gouverneur de la Compagnie, propose le poste de gouverneur à Churchill. Ce dernier l'accepte et est assermenté le lendemain. Au cours des sept années qui suivent, Churchill profite de son influence politique croissante pour favoriser la situation de HBC et la sienne. Il s'organise pour que les navires de la Compagnie soient protégés par des soldats d'infanterie de marine au cours de leurs voyages transatlantiques annuels et pour que plusieurs navires de la marine royale assurent la défense des territoires nordiques de la Compagnie. En 1688, Churchill et sept des principaux actionnaires de HBC se partagent 50 % du bénéfice net - le deuxième dividende dans l'histoire de la Compagnie. Plus important encore, il négocie le renouvellement de la charte de la Compagnie lorsqu'elle est contestée en 1690. Les sociétés de fourrures londoniennes ainsi que les intérêts américains de la traite de la fourrure tentent de défaire le monopole de HBC en prétextant qu'elle ne possède aucune autorisation du parlement et qu'elle enfreint la loi.Churchill et le conseil d'administration organisent alors une pétition pour que le Parlement adopte une loi entérinant la charte de la Compagnie. Après plusieurs audiences, la loi est adoptée et la charte entérinée pour une période de sept ans.

Pendant toute cette période, la carrière de Churchill continue de progresser. Seulement trois mois après sa nomination à HBC, il écrase la rébellion du Duc de Monmouth contre le règne du roi Jacques II. Lorsque en 1688, à la suite de sa conversion au catholicisme, Jacques II quitte l'Angleterre en pleine crise politique, Churchill appuie le nouveau roi Guillaume d'Orange et sa femme, Marie, sœur de la meilleure amie de sa femme, la princesse Anne. En récompense pour sa loyauté, il reçoit le titre de comte de Marlborough. Pendant la majeure partie de ce règne, Churchill est homme d'état principal, général et conseiller.

La tentative de Jacques pour regagner son trône perdu échoue pour de bon en 1690 en Irlande, à la Bataille de la Boyne. Mais les liens qui unissent Churchill à Guillaume et à Marie se détériorent bientôt, pour plusieurs raisons. D'abord, Churchill ne se sent pas apprécié à sa juste valeur; il croit que Guillaume ne le respecte pas et n'a pas suffisamment reconnu son soutien, lui refusant d'abord l'Ordre de la Jarretière, puis le titre de maître de l'artillerie. Un autre problème vient du fait que Churchill maintient le contact avec Jacques dans l'espoir d'obtenir le pardon pour sa désertion en 1688, ce qui serait nécessaire au cas, pas entièrement impossible, où Jacques remonterait sur le trône. Enfin, Churchill et Sarah conservent des liens étroits avec la princesse Anne, dont la prétention au trône est beaucoup plus solide que celle de Guillaume. En se rangeant de son côté dans divers différends devant les tribunaux, les Churchill s'attirent la méfiance du roi et de la reine.

John Churchill, duc de Marlborough, par Sir Geoffrey Kneller

En janvier 1692, la reine Marie, que la conduite de Churchill met en colère, ordonne à Anne d'expulser Sarah de sa maisonnée.Anne refuse. Ce différend mesquin mène au congédiement de Churchill. Le 20 janvier, il est démis de tous ses postes et de toutes ses fonctions, tant civiles que militaires, et banni de la Cour. Par conséquent, il démissionne du poste de gouverneur de HBC.

Mais il ne demeure pas longtemps en disgrâce. À la mort de Marie, en 1694, sa relation avec le roi commence à s'améliorer et est complètement restaurée en 1698. Lorsque la reine Anne accède au trône en 1702, l'étoile de Churchill brille de nouveau. Il devient de facto le commandant des forces alliées pendant la guerre de Succession d'Espagne contre les Français commandés par Louis XIV. Ses victoires rapides lui valent d'être fait duc de Marlborough la même année. Par la suite, ses victoires à Blenheim (1704), à Ramillies (1706), à Oudenarde (1708) et à Malplaquet (1709) lui assureront une place dans l'histoire parmi les plus grands généraux européens. Mais les relations houleuses de Sarah avec la reine et son rejet subséquent de la Cour entraînent la chute de Churchill. En disgrâce auprès d'Anne, il est de nouveau démis de ses fonctions en 1711 et choisit par conséquent de s'exiler. Il reviendra en Angleterre en 1714, au moment de l'accession au trône de Georges 1er, mais ne regagnera jamais son influence antérieure. Sa santé se détériore graduellement par suite d'une série d'accidents vasculaires cérébraux et il meurt le 16 juin 1722.

Search Careers Shop About More