(untitled)

Un voilier, un magazine, une médaille, une bourse d'études et un livre de recettes... Toutes ces choses n'ont à priori rien en commun, pensez‑vous? Eh bien, si hétéroclite soit‑il, cet ensemble a pourtant un lien concret avec l'anniversaire de la Charte royale octroyée à la HBC ... C'est ainsi que l'on souligne le passage des ans, histoire de préserver le souvenir, d'établir un lien avec sa propre histoire et de reconnaître la durée des choses et la valeur des réalisations. Toutes ces raisons sont également valables pour la Compagnie de la Baie d'Hudson.

Flottille sur la rivière Rouge, pendant les célébrations du 250e anniversaire de la Compagnie de la Baie d'Hudson, Winnipeg, le 3 mai 1920.
 

ACBH 1987/363-A-15/126

En 1920, la Compagnie a fêté son 250e anniversaire. Des célébrations magistrales ont marqué l'événement en Angleterre et au Canada. Pour l'occasion, le gouverneur de la Compagnie, Sir Robert Molesworth Kindersley, est venu au Canada avec sa femme et sa famille. Au fil de leur séjour, ils ont assisté à divers événements, dont le plus remarquable fut sans doute le déploiement de la flottille officielle sur la rivière Rouge. Acclamé par des milliers de spectateurs massés le long du parcours, entre Winnipeg et Lower Fort Garry, le défilé historique était escorté d'Amérindiens naviguant à bord de canots d'écorce et de bateaux d'York. Le tableau était mémorable.

Au cours de cette cérémonie et d'autres festivités organisées en différents lieux, certaines personnes eurent l'honneur de recevoir la médaille commémorative, frappée spécialement pour le 250e anniversaire de la Compagnie. Au total, 1 560 médailles furent décernées. La pièce de bronze portait, d'un côté, les armoiries de la Compagnie, surmontées de l'inscription « in commemoration of the 250th anniversary ».De l'autre côté était gravé le drapeau de la HBC, entouré d'une couronne de feuilles d'érable. De nouvelles médailles furent frappées à l'occasion du 300anniversaire de la Compagnie, en 1970. Cette fois‑ci, tous les employés et actionnaires en reçurent un exemplaire. Créée par l'artiste canadienne Dora de Pedery-Hunt, la pièce représentait le voilier Nonsuch sur le côté face et affichait le logo « 1670-1970 », conçu précisément pour la circonstance, sur le revers.

Médaille commémorative remise aux employés lors du 300e anniversaire de la Compagnie de la Baie d'Hudson.

 

Couverture du premier numéro de The Beaver, octobre 1920.

Autre initiative marquant le 250e anniversaire, en 1920, la HBC lança le magazine The Beaver, premier bulletin d'information de l'entreprise. Sur le premier numéro, le périodique portait ce sous‑titre : « A Journal of Progress ». En page couverture figurait le portrait du gouverneur Kindersley. De plus, la rédaction invitait expressément ses lecteurs à proposer des idées de reportages et à transmettre des nouvelles des postes locaux et des magasins. Ce premier numéro présentait un compte rendu exhaustif sur les événements entourant les célébrations du 250e anniversaire. En 1934, The Beaver prit de l'ampleur et se proclama « le magazine du Nord », ciblant un lectorat plus vaste. Enfin, en 1994, la publication du magazine The Beaver fut confiée à la Société d'histoire nationale du Canada. Aujourd’hui la HBC accorde un soutien financier substantiel à la Société.

 

 

En 1945, la HBC a institué une série de bourses d'études, décernées à quatre étudiants : deux en Angleterre, afin qu'ils poursuivent leurs études au Canada, et deux au Canada, afin qu'ils aillent étudier en Angleterre. Ces bourses commémoraient le 275anniversaire de la Compagnie et encourageaient l'excellence scolaire dans les domaines de l'administration et du commerce.

Réplique du Nonsuch, 1970, photo de  Jim Flynn.

 

Souvenirs du 300e anniversaire, 1970

Des événements d'envergure ont également marqué le 300e anniversaire de la HBC, en 1970, entre autres, la visite de Sa Majesté la reine Elizabeth II au Canada et la tenue de la dernière cérémonie du versement de la redevance à la Couronne. Pour souligner son tricentenaire, la Hbc a aussi commandé la construction d'une réplique du Nonsuch, les escales du ketch au Canada devant ponctuer le calendrier des festivités. Mis à l'eau en Angleterre en 1968, 300 ans après le départ du navire éponyme qui avait mis le cap sur la baie d'Hudson, le Nonsuch passa l'été suivant à visiter les ports de la côte sud et les centres de villégiature. En 1970, le voilier fit escale à divers endroits où se tenaient des festivités dans l'est du Canada, avant d'être envoyé dans l'Ouest. Plus tard cette année-là, la réplique du Nonsuch fut donnée au Musée du Manitoba, où elle devint le point de mire de la collection de la HBC. Enfin, un éventail d'articles commémoratifs — des modèles réduits du Nonsuch aux affiches et aux gravures — furent commercialisés.

Pièce de un dollar en argent de 1995, destinée à souligner le 325e anniversaire de la fondation de la Compagnie de la baie d'Hudson. Photo de la pièce © gracieuseté de la Monnaie royale canadienne.

Le dernier anniversaire « important », en l'occurrence le 325e, a eu lieu en 1995. La Monnaie royale canadienne entreprit de commémorer ce jalon et frappa une pièce d'argent de un dollar, à l'effigie de Pierre-Esprit Radisson et de Médart Chouart, Sieur des Groseillers. La HBC a aussi publié un livre de recettes, vendu aux associés et au grand public. Au cours des années, les divers magasins ont su imaginer des façons originales de célébrer l'anniversaire de la Compagnie, qu'il s'agisse d'offrir un gâteau de 500 g à quiconque célèbre son anniversaire de naissance le 2 mai ou de remettre un trousseau complet au premier bébé né ce jour-là, dans la localité. Le moment étant maintenant venu de célébrer une autre année de notre histoire, souhaitons donc à chacun un joyeux anniversaire!